Langue tekk

Le Monde > Le Cercle et l’Équilibre > Tekk > Langue tekk

Les tekk communiquent de manière largement non-verbale, à travers des gestes à la fois grandioses et incroyablement subtils, tout comme à travers des signaux de phéromones (tout ceci est commodément traduit dans la BD, bien évidemment, la difficulté à bien dépeindre une conversation tekk étant assez impressionnante). Leur langue parlée est au mieux rudimentaire, et tend vers la brièveté. Si le contexte permet d’être dit en un seul mot, alors un seul mot sera utilisé.

Les seules traductions de mots et de phrases tekk viennent des études de Jahrd. Ci-dessous se trouvent quelques mots dont il a découvert la signification.

  • Areshek – ( AR-ay-shèk) Une négation générale, essentiellement un équivalent au « non » et très dépendant du contexte. Il peut être utilisé pour exprimer n’importe quel désaccord ou comme un ordre d’arrêt. Dans certaines situations, il peut même être utilisé en tant qu’insulte, en particulier une déclaration de défiance ou de loyauté vacillante, et doit donc être utilisé avec prudence.
  • Ti-ke-ke – (Ti-kay-kay) Ce qu’il y a de plus proche pour un bec de tekk quand il prononce le mot « Tieke ».

Laisser un commentaire